Naruto no Yarinaosu
Konnichiwa à vous, sur le forum de Naruto Yarinaosu. J'espère que vous allez passer un bon moment dans la guerre qui oppose tous les villages ninja et les organisation qui sont enfin sortit de l'ombre. Votre village est dans une période sombre et seul vos talents de ninja pourront le sortir de cette mauvaise passe. Accomplissez de nombreuses missions, affrontez des ninjas de tout les pays, partez à la conquête du monde de Yuukan, tout en vous amusant et en prenant du bon temps.

Ps : Si votre présentation ou un début de présentation n'est pas effectué dans les 10 jours qui suit votre inscription, votre compte sera supprimé pour un meilleur gestions. Merci de bien vouloir nous comprendre.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Shikamaru, le Rokudaime !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shikamaru Nara
Hokage
Hokage
avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 19/09/2009

Fiche ninja
Niveau: 1
Vie:
1500/1500  (1500/1500)
Chakra:
1000/1200  (1000/1200)

MessageSujet: Shikamaru, le Rokudaime !   Mar 3 Nov - 17:45

Shikamaru se trouvait devant son village dévasté, en ruite, les corps des habitants et de quelques ninja gisant sur le sols sans vie, meurtrit de blessures et de gravas, ce paysage si triste ne put contenir les larmes de notre ninja, bien qu'il avait déjà vue la mort dans ses pire fléau, la perte de compagnons est toujours plus violant que la simple mort d'un habitant. Mais rien n'est devenu comme ça d'un moment à l'autre, tout à commencé dans l'après-midi, alors que Shikamaru avait était envoyé par son père à la collecte de plantes rares et de cornes de cerfs qui se trouvaient dans une forêt non loin su village.

Le soleil tapait fort en cette période d'été, les oiseaux volé avec élégance et grace, le bruit de la rivière était bien présent, rien ne pouvait prévoir ce qui aller se passé, alors que quelques nuages commençaient à faire leur apparition dans le ciel dégagé jusqu'à présent, pour caché le soleil qui rayonné à pleine puissance. Le jeune Nara, recherchait les herbes que lui avait noté son père sur un calepin, bien qu'il ne le regardait jamais car il les avait en mémoire, le ninja de Konoha no Sato n'arrêta pas de se plaindre de sa vie de ninja. Il continua de faire se que lui avait ordonné son paternel quand dans le ciel, en quelques minutes le temps avait complètement changé, le soleil radieux s'était métamorphosé en un ciel sombres parcouru d'éclair et une fine pluie commençait a tombé dans la forêt où se trouver notre jeune Chuunin. Le temps continua sa progression vers l'obscurité, des rafales de vents très violents soufflé sur les plaines de Yuukan et venaient soufflé dans les branchages, arrachant les feuilles à leur propriétaires. Shikamaru qui voyait ce cataclisme prendre de l'ampleur, il monta dans un arbre, au plus au sommet de celui-ci, et vit au loin dans les plaines de la terre des ninja, une immense vague de plus de vingt mètres de haut, qui abrité en son sain, des arbres arrachés, des bâtiments en ruines et des cadavres emporté par la tempête d'une puissance terrifiante. Voyant que cette vague d'une puissance encore insertaine mais sans doute redoutable voir mortel, composa des signes avec une grande vitesse, en même temps qu'il se laisser tombé au sol, la tété la première, et avant de se fracturé contre celui-ci, apposa ses mains et créa un trou qui se referma sur lui, créant un dome de terre tout autour de lui :

*Doton Kekkai no Jutsu*

Il resentit le passage de la tempète sous son dome de terre, bien à l'abrit des moindre dégâts, mais cela fut vite dit, car même à travers les deux mètres d'épaisseur des parois de la protection de Shikamaru, des arbres et des pilonnes de fer venaient se planter et même traverser la structure Doton. Une fois le cataclysme passé, il détruit sa murai de terre en prenant soin de ne pas se faire tout tomber sur la tête, et fit que la forêt n'était plus ce qu'elle était, les arbres broyaient en deux, les animaux en morceaux pour ce qui n'étaient pas arrivé à se cacher attend. Il pensa à son village et sans perdre une seconde il partit à toute vitesse ne voulant pensé à ce qui aurait pu se passé dans son village natale, et la suite vous la connaissez. Une fois arrivé sur les lieu il fit le village dévasté en ruite, et se dirigea vers le bureau du Hokage en essuyant ses larmes après avoir vue les corps de compagnons à lui, immobile sur le sol de leur village. Devant le bâtiment du Hokage, la moitié gauche en ruine, Shikamaru gravie les marche qui se rendait au seconde étage pour se rendre dans le bureau du Chef de son village, mais ne trouva personne une fois la porte ouverte. Il fit le bureau en vacarme et personne sur son siège, il était seul, pas une seule personne de vivant a par lui, que devait il faire à présent ? Il s'installa dans le fauteuil qui était très confortable, et se tourna vers la vitre brisait qui donné une vue sur le village caché des feuilles :

"Je suis seul, et je dois reprendre les raines du village et le tirer de cette mauvaise pas, d'autre ninja comme moi on du avoir la change d'échapper à cette tempête. Je suis le Rokudaine, le nouvelle Hokage, Shikamaru Nara."

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Dernière édition par Shikamaru Nara le Dim 27 Déc - 18:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shikamaru Nara
Hokage
Hokage
avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 19/09/2009

Fiche ninja
Niveau: 1
Vie:
1500/1500  (1500/1500)
Chakra:
1000/1200  (1000/1200)

MessageSujet: Re: Shikamaru, le Rokudaime !   Dim 27 Déc - 18:53

Un vent froid; je dirais même glaciale soufflait sur les terres du monde de Yuukan qui se trouvaitent dans un état encore jamais vue, mais parlons plus de notre village où Shikamaru, le Rokudaine ("Roku", cinq en japonais) essayait par tout les moyens possibles de remettre en route son village. On ne sait pas vraiment comment, mais il arriva à faire venir des ouvriers d'un peu de partout du monde des ninjas, les origines varié allaient faire renaître de ses cendres le village magnifique de Konoha no Sato. Les ouvriers travaillaient d'arraches pied, essayant de lutter le mieux possible contre les conditions terribles du temps diabolique de cette saison d'hiver. Le ciel grisé, n'avait pas vraiment changé depuis quelques semaines, comme le vent qui logeait sur l'infime territoire du pays du Feu qui n'était plus que ce village de ninja caché dans les forêts dense et dont les conifères avaient perdu leur feuilles, laissant les rayon de soleil qui arrivaient à passé le ciel trop vaste, aux arbres munies d'épine qui peuplaient la moitié des forêts.

Le jeune Nara, quand à lui, restait dans son bureau essayant de prendre en main le poste qu'il occupait dé à présent, mais se rendit vite compte que ce n'était pas chose facile : le rangement des dossiers, les demandes de mission, l'organisation des équipes, et pleins d'autres documents qu'il devez regarder, lire, analyser, comprendre et enfin classer selon un ordre bien précis. Voyant tous les papiers formant une, deux, jusqu'à dix colonnes d'une soixante-dizaines de centimètres de haut un peu partout dans son bureau le découragea très vite, et comme la persévérance n'est pas l'une des qualités les plus importante de Shikamaru, il laissa tous cela de coté pour se rendre dans son village et prendre l'aire vrai qui lui changera les idée. Munie de son chapeau de Hokage, ainsi que la tenu qui va avec, il effectuer une visite des lieu en reconstruction pour voir comment les chose avancé; il se dirigea en premier lieu vers les rempares du village afin de constaté qu'ils avaient été presque tous déjà remis à leur forme d'origine. Shikamaru eu un très léger sourire en se rendons compte que bientôt le village ne serait plus fait de ruine et de cadavres, mais reprendrez vite sa forme majestueuse et sa puissance qu'elle avait autre fois, juste avant l'attaque de cette arme bien mystérieuse. Il avait découvert dans les papiers qui se trouvaient dans son bureau, toutes les informations sur la manœuvre faite par les village pour détruire une arme tombé dans les mains d'Oto no Sato, qui allait faire usage de l'arme sur la totalité des pays du monde de Yuukan. Mais revenons en au fait pèsent; après avoir était rassuré par l'avancement de la construction des rempares, il partit voir le reste des bâtiments pour enfin se rendre dans son bureau, pour se remettre au travail, voyant que cela faisait plus de trois heures qu'il se trouvait à l'extérieur. Alors qu'il se réinstalla dans son fauteuil une personne vins frapper à la porte :

"Entrez !", lui dit Shikamaru en regardant qui cela pourrait bien être, alors qu'il venez de faire un tour du village et de rendre visite aux ouvriers.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Shikamaru, le Rokudaime !   Dim 27 Déc - 22:17

ooooooooooooLa vieille (Kano) arriva par le nord-est du village de la feuille. Le clone, s'arrêta devant la porte du village caché. Un vent d'ouest s'engoufrait dans la porte ; des feuilles voletait deça delà entre les remparts détruits.

La vieille avança à travers les ruines, au coté du clone qui déplaçais les éboulis devant le passage de l'autre. Le nouvel hokage avait déja rectuté des artisans pour reconstruire le village.

C'était pas du luxe, l'état du village ne favorisai pas le marché de l'immobilié. Au moins le village ne perdait pas de temps pour des guerres civiles comme à Kumo. Mais ce n'était pas l'apogée non plus de konoha.

Ils arrivèrent au bureau du rokudaime, frappèrent et attendirent, l'autorisation de ce dernier pour entrée. Le couloir avait une partie dévastée tandis que l'autre était soutenu par une technique Doton.


La porte s'ouvrit sur une vieille femme ; elle était accompagné d'un ninja au teint sombre. Le ninja disparut suite à un mouvement de la vieille, qui repris ses traits originaux pour redevenir le ninja disparut précédemment. Shikamaru sembla étonné de la présence de cet ... étrange personnage.

Le shinobi avança jusqu'au bureau du jeune rokudaime.
Les deux hommes se considérèrent.
" Je suis venu apporter mon soutien à votre village Rokudaime-sama." , ce fut les seules paroles que Kano pu dire. Il était impréssioné par l'hokage, qui paraissait pensif.

Kano déposa un rouleau sur le bureau du jeune Nara ;
Spoiler:
 
il le parcoura et pris sa décision. De longues secondes s'écoulèrent en attendant le verdict de l'hokage.
Kano savait pertinement qu'il avait devant lui un membre du clan Nara, ce clan était réputé pour sa sagesse et l'intellignece de ses membres. Si celui en face de lui était assis sur le siège du chef de konoha ce n'était pas par pure hasard.

Kano en usant de toute sa patience (si petite soit-elle) essayat de deviner ce que son père aurait fait à sa place. De toute façon il ne pouvait plus reculer.

Machinalement il fouilla une des poches de sa veste pour y trouver l'objet de ses désirs, une sucette. Mais pas n'importe laquelle, la dernière édition limitée goût "soja/miel" un vrai délice ! Mais ne sachant que faire du papier,(il ne pouvait pas le jeter par terre quand même), il le tritura afin d'exprimer sa nervosité ce qui dut surement accélèrer la prise de décision de l'Hokage.




Dernière édition par Kano Shiroshi le Dim 17 Jan - 14:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shikamaru Nara
Hokage
Hokage
avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 19/09/2009

Fiche ninja
Niveau: 1
Vie:
1500/1500  (1500/1500)
Chakra:
1000/1200  (1000/1200)

MessageSujet: Re: Shikamaru, le Rokudaime !   Lun 11 Jan - 14:40

Spoiler:
 

S
hikamaru se tenait là, dans son fauteuil attendant de voir qui pourrait bien entré, alors que le temps continuait à se dégradé, et on pouvait voir par la fenêtre du bureau, des flocons de neige tombé comme des feuilles morts, se penchant de droite à gauche tout en descendant avec finesse pour fondre sur le sol qui n'était pas encore assez froid pour faire tenir la neige au sol. Pendant que les nuages blancs se vidaient de leur eau, deux personnes entrèrent dans la pièce après que Shikamaru leur est accordé le droit d'entrer : une des personne avait le teins très sombre, et semblait assez jeune, il accompagné une veille femme, au cheveux long et qui semblait assez étrange dans sa façon de se tenir et de marcher pour une personne âgée. Les doutes du Nara avait bien lieu d'être car d'un mouvement de la main la personne disparu et la veille femme fit place au même homme qui se tenait à côté d'elle il y a quelque instant. Il ne fallu que quelque seconde pour comprendre ce qui venez de ce passé, et un léger sourire lui vint au bout des lèvres se posant certaine question sur cette étrange personnage :

*Voyant son teins et son allure il doit forcément venir du village de Kumo no Sato, mais pourquoi est-il là ? Restons sur prudent on ne sait jamais, bien qu'il n'a pas l'air dangereux ! C'est vraiment chiant, moi qui venais de finir mon tour voilà encore des problèmes, je ne serai jamais tranquille c'est pas possible*, se disait Shikamaru en son fort intérieur

Le ninja, s'approcha du Rokudaine en lui tendant un parchemin, que le jeune Chef de village prit et regarda, mais ce parchemin était vierge, pas la moindre inscription sur tout le rouleau, croyant à une message secret Shikamaru envoya quand même une dose de chakra dans le rouleau qu'il tenait de ses deux mains en haut et en bas du manuscrit vierge. Après avoir concentré un peu de chakra dans le document, des inscription commencèrent à prendre forme et un message adressé au Hakage en titre du village de Konoha no Sato s'inscrit sur le papier. Pendant ce temps, le ninja de Kumo no Sato semblait un peu stressé, car après avoir mit une sucette dans sa bouche, il triturait le papier d'emballage en attendant sans doute une réponse de notre ninja du village des feuilles. Mais Shikamaru ne fit pas vraiment attention à cela car le texte qu'il lisait était vraiment intéressant :

"Cher Hokage, voici la personne dont nous vous parlions qui cherché à se rentre dans notre village pour en devenir membre. Voici les information sur ce ninja, qui d'après moi sera une futur bon élément pour notre village en reconstruction. Nous reviendrons dans les plus brefs délai pour venir prêter mains fortes à Konoha no Sato, sur ce nous repartons en votre nom, à la recherche de ninja de valeur. Ce message disparaîtra pour toujours après lecture."

P
uis comme cela était maqué, les inscription disparurent après lecture, ne laissant qu'un parchemin vierge, sans aucun moyen de pouvoir revoir le message. Shikamaru leva la tête vers le ninja qui était là pour devenir l'un des ninja de Konoha no Sato, l'un des plus grande puissance avant l'utilisation de l'arme apocalyptique. Regardant le futur ninja de ce vilage, il l'examina plus en détail à présent qu'il savait pourquoi il était ici. Mais comme celui-ci ne devait pas savoir ce que le parchemin contenait il lui expliqua briévement la situation avant de lui parlé de son admission au sain du village caché du Pays du Feu :

"Es tu prêt à risquer ta vie pour le village de Konoha no Sato ?", lui demanda Shikamaru sur un ton posé et calme, attendant la réponse du ninja stressé par la situation.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Shikamaru, le Rokudaime !   Mer 13 Jan - 20:44

Spoiler:
 


Le Rokudaime posa son regard sur le futur ninja de ce vilage, il parut l'examiner plus en détail. Il lui expliqua briévement la situation, en souflant de façon nonchalente ce qui surpris Kano, avant de lui parlé de son admission au sain du village caché du Pays du Feu :

"Es tu prêt à risquer ta vie pour le village de Konoha no Sato ?", lui demanda Shikamaru sur un ton posé et calme, attendant la réponse du ninja.

Kano était embarrassé par la situation, il devait faire bonne impression sur l'Hokage mais pour le moment il a juste réussi à surement l'inquiété (ce n'est pas courant les ninjas qui se déguisent en vieille femme), à l'énervé (c'est sur que le papier de sucrerie froissé, défroissé, re-forissé, ... à la longue n'importe qui en aurait marre). Mais en dehors de ses pensées négatives, Kano ne se démonta pas pour autant !

"Après tout J'ai réussi à quitter Kumo, à rejoindre Konoha sans me faire tuer
", pensa Kano.

Kano prit une grande inspiration, se demanda intérieurment s'il n'était pas assez fort pour accepter. Puis il se décida à enfin mouvoir ses lèvres pour sortir un son qui devitn un mot puis une phrase:

"Oui, je suis pret Hokage-sama ! Je ne trahirai pas ce magnifique village où le fondateur du clan Shiroshi a pu voir le jour", dit solenellement Kano.

En déclamant sa tirade il fit tomber sa sucette de sa bouche, il la rattrapa avec une vitesse . . . normale, comme si elle était déja à terre ; il utilisa sa maitrise du vent pour l'attirer, gace à une légère turbulence, dans sa main. Ce geste fut instinctif, Kano se maudissa d'avoir utiliser du chakra pour un besoin personnel, en plus devant l'Hokage, son enseignant l'aurait surement pris dans un genjutu à l'heure qu'il est afin de le punir, mais il crut, espéra déceler aucune animosité dans le regard du chef de Konoha no sato, mais un amalgame de surprise et de sympathie.
Revenir en haut Aller en bas
Shikamaru Nara
Hokage
Hokage
avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 19/09/2009

Fiche ninja
Niveau: 1
Vie:
1500/1500  (1500/1500)
Chakra:
1000/1200  (1000/1200)

MessageSujet: Re: Shikamaru, le Rokudaime !   Jeu 21 Jan - 18:21

Le soleil commençait à décliner dans le ciel alors que des oiseaux regagnaient leur nid tout en chantant d'une si belle voix, les nuages commençaient à faire leur apparition avant que la Lune n'apparaisse. Dans le bureau du Hokage, deux hommes se trouvaient là depuis une bonne heure discutant de façon très calme et brièvement laissant entre chaque réponse quelques secondes de silences, et durant ces périodes sans son, on pouvait entendre les ouvrier rangeant leurs outils après une autres très grosse journée de travail. Mais revenons s'en à notre Shikamaru qui tenait dans se mains un papier de l'un de ses envoyés, à la recherche d'effectif pour le village caché de Konoha no Satro, lui présentant un ninja répondant au nom de Shiroshi Kano. Repensant brièvement à tout ça, un bâillement arriva montrons à quel point le nouveau Hokage ne comprenait pas l'importance de cette décision. Après lui avoir demandé s'il risquerai sa vie pour Konoha, le ninja qui semblé anxieux lui répondit après un court silence, d'une voix ferme et solennelle :

"Oui, je suis prêt Hokage-sama ! Je ne trahirai pas ce magnifique village où le fondateur du clan Shiroshi a pu voir le jour !"

Cette paroles ravie le jeune Nara, se tenant dans son siège d'une façon très décontracté, mais de simple mot ne suffirait pas pour stopper la méfiance imperceptible du ninja de Konoha, qui était caché par un regard bref dans les yeux de l'étranger. Pour montrer sa loyauté au village de la feuille, il devrai réaliser une mission qui pourra montrer sa dévotion pour sa nouvelle terre d'accueil, mais Shikamaru avait un autre plan derrière la tête; mais j'en ai déjà trop dis. Il posa le rouleau sur son bureau chercha des documents qu'il ne savait déjà plus où il avait placé, et tomba dessus après une dizaines de minutes. Il s'agissait de documents concernant un lieu pas vraiment connu mais dans lequel se trouvait un groupe de bandits complotant contre le village détruit de Konoha, pour reprendre le pouvoir de ce qui fut le centre de la plus grande nation : le pays du Feu. Voilà le bon moyen de prouver son patriotisme envers son village désormais, et Shikamaru lui présenta sa mission de la façon suivant :

"Une parole ne suffit pas, et voici une mission très simple d'où le but est de récupérer des documents volé sur le village à une bande de brigand assez bien armé. Ils se trouvent dans une ville abandonné situé un peu plus au Sud de notre position, près d'un plateau peu élevé. Récupère ses documents à tout prix, car il contiennent des information vraiment confidentielle sur le village de Konoha et tu ne devra pas le lire, avant ton retour parmi nous. Sur ce, par sur le champ dans se village et accomplis ta mission au mieux", lui disait Shikamaru en changeant de tête, devenant plus strict et attendant des résultat.

Ce que le ninja à fait par la suite, je ne peux pas encore vous en parlé, mais le jeune Nara quand à lui se replongea dans ses nombreux documents traitent de sujets si divers que l'on aurai pu faire une encyclopédie avec. Le nouveau Hokage ne fit pas attention au débat du shinobi bien qui est entendu la porte se refermé, laissant un silence reposant, maintenant que les ouvriers étaient rentré chez eux.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Shikamaru, le Rokudaime !   Sam 23 Jan - 10:46

Spoiler:
 
L'entre chien et loup s'achvait losque Shikamaru lui présenta sa mission de la façon suivante :

"Une parole ne suffit pas, et voici une mission très simple d'où le but est de récupérer des documents volé sur le village à une bande de brigand assez bien armé. Ils se trouvent dans une ville abandonné situé un peu plus au Sud de notre position, près d'un plateau peu élevé. Récupère ses documents à tout prix, car il contiennent des information vraiment confidentielle sur le village de Konoha et tu ne devra pas le lire, avant ton retour parmi nous. Sur ce, par sur le champ dans se village et accomplis ta mission au mieux" , lui disait Shikamaru en changeant de tête, devenant plus strict et attendant des résultat.

Kano se hata de sortir du bureau du Hokage afin de lui prouver sa valeur. Il savait que s'il ne réussissait pas il resterai inutile et couvert de honte même après sa mort ... Mais la question ne se posait pas il réussirait ! Kano pris la direction de la porte sud du village caché de la feuille. Il partirait dès une stratégie mis au point.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Shikamaru, le Rokudaime !   Lun 15 Mar - 20:17

Le soleil était totalement sortit de sa torpeur matinale, Kano flânait en direction du bureau de l'Hokage, il n'avait aucune envie de garder plus longtemps la paperasse, de sa mission surtout que sa curiosité était mis à rude épreuve ...

Notre shinobi décida d'accélérer le pas, finalement ; il avait remarquer l'entrain avec lequel les artisans travaillaient et décida donc d'en faire autant. Il courut à travers les villages, sautant d'échafaudage en échafaudage, passant par les toits, évitant les artisans avec la grâce digne d'un magnifique félin. Il voulut s'amuser un peu et se mit à faire quelque pirouettes, histoire de s'amuser un peu. Malheureusement, non seulement il distrayait les charpentiers, mais en plus il faillit renverser un échafaudage et détruire et un bâtiment qu i venait d'être fini.

Kano se calma et fini sa course, fidèle à lui même, avec une sucette dans la bouche. En voyant le bâtiment du Hokage se rapprocher dangereusement vite, il ralentit et entra par un trou qu'un pauvre ouvrier tentait de boucher ;

-Excusez moi, poussez vous ! Excusez vous poussez moi !, lachait il en grimpant les marches au galop, évitant les travailleurs. Il arriva devant la porte singulière du bureau, ou tout avait commencé, même si l'aventure avait commencé dans cette fameuse lande ... Mais ce récit vous la connaissez déjà ...

Revenons à note mangeur de sucrerie. Il est donc entrer dans le bureau de l'Hokage, sans l'autorisation de ce dernier. Ahlala, ce qu'il pouvait être irrespectueux par moment celui là... Enfin, passons. Il avait donc fait une superbe irruption, volontaire, qui plus est ; dans cette pièce qui avant ressemblait à un taudis, mais les travaux ayant portés ou du moins commencé à ce faire sentir, voir, redonnait sa splendeur passé au village de Konoha.

Là où se trouvait un énorme trou auparavant il y avait, un plafond, là où se trouvait des gravas, il y avait une petite plante verte, digne représentente du village de la feuille cachée. Vous l'aurez compris, tout était ( une bonne partie, en fait) rénovée. Même le vieux bureau, héritage du Shodaime était magnifique, on lui avait donné une seconde jeunesse. Les détails, sculptés grâce aux dons du premier Hokage, ouvragés avec minuties était vraiment grandiose, mais Kano se décida à prendre la parole.

-Hokage-sama ! Voici les documents que vous m'avez demandés de récupérer. La mission à été un franc succès., il avait omis le "bonjour, mais comme il l'avait si bien dit, la mission était un franc succès. Il tendit les papiers à l'Hokage et y joint son rapport de mission qu'il avait griffoné rapidement. Il attendit l'accord du jeune Rokudaime pour se retirer.
Revenir en haut Aller en bas
Shikamaru Nara
Hokage
Hokage
avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 19/09/2009

Fiche ninja
Niveau: 1
Vie:
1500/1500  (1500/1500)
Chakra:
1000/1200  (1000/1200)

MessageSujet: Re: Shikamaru, le Rokudaime !   Mar 23 Mar - 10:09

La brume était rare sur les terres de Yuukan, encore moins à espérer dans les villages cachés, mais après une nuit des plus éclairé par la Lune qui était présente, entouré par son halo de lumière, ne pouvait laissé la matinée commencer comme tous les autres jours, rendant les quelques rayons du soleil en plein levé, insignifiants, rendant le paysage bien triste. Le brouillard était bien mal tombé, dans ce jour de finition pour l'un des bâtiments principaux du village, retardant la construction, et rendant le travail impraticable pour les ouvriers, même pour des vétérans de ce métier d'une dureté extrême. Comme-ci cela ne suffisant pas pour retarder les réparations du village des Feuilles, la brume disparu avec l'apparition de la pluie comme un simple souffle sur une bougie, donnant plus aucun espoir de terminer d'aujourd'hui le bâtiment, et donnant bien des soucies aux travailleurs, qui avaient donné tant de leur temps dans le rétablissement de ce qui restait du village le plus puissant du monde de Yuukan. Les pluies de cette importance passaient de temps en temps sur l'ancien territoires du Feu, privant comme en ce jours, les ouvriers, les marchants ambulants et les échanges commerciaux de mouvements. Mais les ninja ne faisaient en aucune façon partit des personne bloqué, par les temps de pluie les missions étaient plus difficiles, mais un retard dans les demandes causerai bien trop de problèmes à l'organisation déjà bien secouer par la disparition de nombreuses unités, la destruction du territoires et des alliés maintenant indépendant, pour seul but, comme notre village de reprendre les zones appartenant à l'ancien empire du Feu.

Le jeune Nara n'échappait pas à la règle des ninja, et pour lui encore plus, maintenant qu'il occupait le siège du Hokage, devant remplir d'autres fonctions s'ajoutant à cette qu'il avait déjà en étant simple ninja du village de Konoha no Sato. Bien que le temps le poussé à reprendre le chemin de son lit, un AMBU était là pour l'assister et le protéger contre n'importe quel danger, le lui laissait pas le temps de tenter cette éventualité, bien que la fatigue se faisait ressentir dans son regard. Il prit une petit déjeuné rapide, bien qu'il soit le Rôkudaine, les entrepôts et le commerce arrêté par la pluie diluvienne, ne lui permis de prendre un repas comme il se doit selon son titre, mais cela lui suffit sa largement, ne pensant qu'à son lis. Il y avait deux jours de cela, Shikamaru avait rencontré la personne qui devait être son bras droit dans la forêt de la mort, mais la chargeant de bien trop de travail, elle devait se trouvait chez elle, tranquillement dans son fauteuil, à se détendre après le travail titanesque de ranger son bureau de tout document. Ils partirent en directions du bureau du Nara, sans perdre une seconde à attendre sous la pluie qui n'avait pas l'aire de prendre fin, et même qui prenait ses marque comme pour si installer pour un petit moment, mais cela n'avait pas vraiment d'importance a présent qu'elle se trouvait ici. Arrivé dans son bureau, Shikamaru fut ravie de voir l'état impeccable de son bureau, et s'installa dans son siège comme si de rien été, que ce lieu avait toujours était comme ça. Il commanda au garde rapprocher de faire appeler, trois ninja sachant maîtriser Fuuton, l'art du vent, dans le but de repousser ses nuages noirs et redonner aux ouvriers de quoi travailler. Il s'exécuta après avoir mis un genoux à terre en signe de respect, puis disparu dans un nuage de fumée, et quelques minutes après cela, les nuage commençaient à changer de direction, pousser par un vent artificiel.

Déjà plus de deux heures que les nuages sombres qui avaient apporté la pluie, étaient partit vers les terres de l'ancien pays de la roche, rendant le travail des ouvriers enfin possible, le commerce reprit et dans les rues du village les artisans et vendeurs rouvraient leurs échoppes pour ne pas perdre une journée de rendement. Shikamaru qui se trouvait toujours dans son bureau, son fauteuil tourné vers le village devant une vitre enfin restauré, n'avait pas bougé d'un millimètre depuis que le Nara avait donner l'ordre de chasser les cumulus pour rendre la reconstruction possible. C'est sûrement le fais que le jeune Rôkudaine répéter la même phrase qui alerta son garde rapproché qui se trouvait dans coin secret de la pièce connu seulement par les protecteurs des Hokage : à chaque fois qu'une personne venait rendre visite au ninja, celui-ci répliquait la même phrase sans interruption :

"Pas pour le moment, je suis occupé à autre chose. Déposé ce que vous avez, je vous rappellerai plus tard"

C'est sans doute le fais de cette phrase alors qu'il n'y avait personne qui décida le ninja tenu secret de venir voir ce qui ce passé; pour cela il s'approcha du fauteuil du Chef du village des Feuilles et le tourna délicatement. Un cris de rage se fit ressentir dans la pièce, mais aussi dans la ville entière : Shikamaru se trouvait endormit dans son fauteuil avec une boite qui répétait cette phrase environ toute les vingt minutes, permettant de simulé son éveil et de feinter la surveillance trop intensive de celui-ci. Le grade le prit par les deux épaules et le secoua comme un oranger, pour essayer de faire réagir l'endormi; ce qu'il arriva après quelques secondes de ecousses intensives, et par l'entrer en force de Kano, qui surprit le dormeur le fessant ouvrir avec un vitesse qui dépassait des record de lenteur. Le ninja avait l'aire fière de lui, les document à la main, montrant son enthousiasme de la réussite de sa mission, mais tout cela s'arrêta vite quand après avoir donné les documents, le ninja d'élite se mit encore plus en colère contre Kano cette fois-ci. Il sortit un kunai, d'une vitesse éclaire il arriva derrière le ninja et lui mit sous la gorge comme signe de mécontentement :

"C'est tu as qui tu parle ? Le ninja qui est dans ce fauteuil n'est autre que ton Chef, le Rôkudaine-sama, Shikamaru Nara. Et si cela n'allait pas contre son caractère, il n'y aurai aucune raison qui m'empêcherai de te punir sévèrement par quelques tortures de ma spécialité.....", lui disait l'assaillant, avec un regard noir plein de méprit et de rage envers un simple Chuunin, s'adressant avec tant de familiarité avec le jeune Nara.
"C'est bon comme ça, je pense qu'il à comprit la leçon et qu'il ne reproduira plus cette erreur par l'avenir"

Puis le ninja des ombres prit les documents en mains, les regarda quelques secondes pour vérifier leur authenticité, pendant que son garde du corps retirait de la gorge du jeune impétueux le kunia, qui le laissait entre la vie et la mort. Shikamaru posa les documents et d'un signe de la tête, ordonna que le garde du corps s'éclipse pour l'instant; ce qu'il fit dans un nuage de poussière grisâtre, laissant les deux ninja de Konoha no Sato face à face :

"Tu as de la chance que je soit d'une mentalité par vraiment agressive, car s'il ne tenait cas lui, tu serai déjà partit de ce monde, mais .....", un braillement arrêta sa phrase, puis il reprit en même tant que sa respiration "... ta mission a été accomplit avec succès et voici ta récompense. Je ne dispose d'autre mission pour le moment, ce qui te laisse le temps de partir d'entraîner ou je ne sais quoi. Reviens me voir plus tard, j'aurai peu être de nouvelles commandes".

Puis Shikamaru retourna son fauteuil vers la vitre, reflétant le soleil qui était réapparu petit à petit laissant dans son dos, le ninja de Konoha no Sato, avec dans ses mains sa récompense.

Spoiler:
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pein
Juunin Spé de Konoha
Juunin Spé de Konoha
avatar

Messages : 231
Date d'inscription : 24/06/2010
Localisation : Konohagakure no Sato

Fiche ninja
Niveau: 1
Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Chakra:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: Shikamaru, le Rokudaime !   Mer 7 Juil - 15:28

Il ne restait aucun des 5 autres corps dans leurs sarcophages de sommeil. Il était finalement le seul corps en vie, ne sachant si Konan qui pour protéger ses amis, s'est sacrifiée, afin de leurs permettre la fuite. Car pour Pein, il n'était plus vraiment seul, puisque désormais il ne faisait qu'un avec Nagato. Yahiko décida de redémarrer une nouvelle vie, loin de l'Akatsuki et de ses manigances folles et irréalisables. Et de consacrer son temps libre pour retrouver les corps afin que le sacrifice de Nagato et Konan ne soit pas vain et de les venger le moment venu. Il partit des ruines d'Ame et arriva aux portes de Konoha. Elle était représenté par deux piliers de pierre et une arche recouverte de plantes vivaces et grimpantes. de Konoha était gravé en haut de l'arche, il se trouvait devant une entrée alternative, car celle habituelle s'étaient effondrés, suite au cataclysme récent. De là où il se trouvait, on pouvait apercevoir les échafaudages qui représentaient la construction du village de la feuille caché. Il emplis ses poumons de l'air du pays du feu, et quitta l'abri loin du soleil où il se trouvait. Puis il s'exposa au soleil,son teint cadavérique, car il n'était plus un cadavre depuis peu, luisait d'une nuance entre le vert et le gris sous l'astre de lumière qui réchauffait le pays du feu. Il se dirigeait à présent vers le bureau de l'Hokage en vue d'intégrer son village.

Le soleil était haut dans le ciel qui couvrait Konoha no Sato. Il fit un premier pas dans l'enceinte de la ville avec beaucoup d'appréhension. Puis il en fit un second et un troisième, finalement il se mit à marche normalement et regardait les alentours, pour découvrir le village de son ancien maître. Il marchait donc dans cette ville, il passa devant un fleuriste, et l'odeur des fleurs lui rappelai avec nostalgie la fleur en origami de sa compagne de combat. Lors de son exploration, il passa aussi devant des bains et eut un petit rire ridicule en se souvenant de la fois où Yahiko avait essayé d'espionner Konan et que Jiraya lui avait confié qu'il pratiquait aussi l'art du voyeurisme, mais que ce n'était pas une raison de le faire ... Le gravier craquait sous ses pas. Une brise fraîche souleva la poussière quasi omniprésente dans ce village en presque totale reconstruction. La poussière s'infiltra par les orifices respiratoires et lui arrachèrent une toux rauque et sèche. Il voyait qu'il suscitait l'intérêt de quelques travailleurs oisifs ; en même temps, il est rare de voir quelqu'un avec un teint macabre, sans pour autant être un macchabée. Bien que la réalité faisait de Pein un mort-vivant puis, dorénavant un vivant-mort. A force de marché au hasard dans les allés de Konoha, il arriva au milieu du village, il s'arrêta pour penser et faire le point sur ce début de vie.

*Et si il m'exécutait, et me posait les questions par la suite. Ils doivent savoir que je suis ici, ils doivent surement supposer que je doit être là pour finir le travail d'Orochimaru, pourtant il devrait savoir que l'Akatsuki à aussi été affaibli, c'est vraiment inquiétant, finalement être mort ce n'était pas si mal. Pas besoin de se tourmenter de savoir si l'on va être approuver ou repousser, ça fait bizarre de sentir à nouveau toutes ces émotions, le doute, la peur, l'excitation, et imaginer, c'est cela la plus grande faiblesse de l'homme, imaginer. C'est pour cela que les gens devrait s'intéresser plus au genjutsu. Enfin il est temps que j'affrontes mes actes, mes antécédents et que je me fraie un chemin pour diriger moi même mon futur, si je suis désormais en vie c'est grâce à Nagato qui a accepté de moi sur son trône de dieu. Depuis cet instant nous ne formons plus qu'un, nous sommes Pein et je doit me conduire en tant que tel, désormais je suis un nouveau dieu, plus un simple mortel, ni juste Yahiko ou Nagato, je suis Pein. Je dois me montrer fier de l'héritage que nous a accordé le sage des six chemin,s'il nous a choisi, Nagato ... Konan et Yahiko. Konan nous a apporté la protection, Nagato le pouvoir et Yahiko le corps, maintenant que j'ai compris cela rien ne pourra m'arrêter. *

Après avoir repris contenance il s'élança à grande foulée vers la palais de l'Hokage, il évita avec aisance et grâce plusieurs travailleurs, ainsi que des poutres qui se déplaçaient par l'intervalle de grues. Il continua à franchir ce faux parcours du combattant, il put admirer en même temps le visage des six Hokage de Konoha, Le sixième et le cinquième était en pleine rénovation suite à l'attaque d'Oto. En voyant cela, Pein ne put qu'être encore plus écoeuré de voir tant d'harmonie gâché par la folie d'un seul homme. Il s'arrêta un moment, car Konoha était traversé de part et d'autre par un fleuve, mais le problème c'est que beaucoup de pont était détruit ou en reconstruction, pour Pein ce n'était pas un problème car après tout il savait marcher sur l'eau, mais il en profita pour faire un détour et continuer sa visite. Il y avait beaucoup de commerce le long des grandes artères qui transperçait la ville d'un bout à l'autre. En continuant son cheminement, Pein passa devant un stade, il sourit à l'idée de combattre d'autres adversaires redoutables, car pour lui cela ne faisait aucun doute, ce village comme les autres encore vivants, recelaient des talents cachés, et il espérait pouvoir en rencontrer afin de perfectionner ses propres talents et qui sait, devenir professeur pour que son savoir ne soit pas oublié lorsqu'il disparaîtrait ...

*Cette ville est vraiment agréable, bien que la pluie d'Ame me manque. Dans le pire dès cas, je ne pense pas que cet endroit soit aussi aride que Suna ne l'était. Voilà, j'y suis, devant le portail du quartier de l'Hokage. Ils ont vraiment tous confiance entre eux, il n'y a même pas de garde, sans doute parce qu'ils ont confiance en leur leader ; c'est peut être en gagnant leur confiance que nous aurions du tenter de restaurer la paix dans notre ancienne patrie. C'est ironique comme l'on comprend la vraie valeur et la raison des choses après que de douloureux évènements ce soient produits. C'est pourquoi chaque personne connait la douleur, mais ce que je n'arrive pas à comprendre c'est pourquoi certains doivent la vivre plus que d'autre ... Et si je me risquais à rentrer, ce serait stupide que j'attende, de toute façon dans le pire des cas je me retrouverai dans un interrogatoire avec les forces spéciales locale.*


Malgré les nombreux détours effectués par Pein, dut à la reconstruction des ponts de la feuille caché et sa curiosité naissante, il finit par arriver devant la zone administrative de Konoha, le quartier de l'ombre du feu. il poussa les deux battants de la porte avec une parfaite synchronisation. Il pénétra dans l'enceinte, toujours à l'affut d'une moindre et quelconque, même insignifiante trace des Anbus de Konoha. Cela l'étonnait quand même que sa présence dans le village n'est pas donné lieu à l'intervention d'une escouade, car après tout, il n'était pas un agneau, bon peut être un agneau, mais aussi avide qu'un loup. Étrangement, il n'eut pas très envie de traîner dans le parc qui menait au palais, non pas qu'il n'était pas beau, ni agréable de voir un majestueux cerisier en fleur, mais il n'en avait pas très envie. Et c'est surement aussi un regain d'adrénaline dans ses veines qui le faisait monter les marches quatre à quatre, et qui l'amenèrent en très peu de temps devant la porte du bureau de l'Hokage. Il préféra se calmer avant d rentrer à l'intérieur. Il regarda le couloir, et s'attarda sur un tableau qui représentait un arbre généalogique des techniques des clans de Konoha. Finalement, il en eut assez d'attendre, et aussi ces entrailles s'amusaient à jouer aux montagnes Kumoiennes. Il s'approcha de la porte, en bois massif, et donna quelques légers coups de poing afin de faire savoir qu'il était là, il se mit à attendre patiemment,tant bien que mal, que quelqu'un se décide à lui ouvrir.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creative-freak.skyrock.com
Shikamaru Nara
Hokage
Hokage
avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 19/09/2009

Fiche ninja
Niveau: 1
Vie:
1500/1500  (1500/1500)
Chakra:
1000/1200  (1000/1200)

MessageSujet: Re: Shikamaru, le Rokudaime !   Sam 10 Juil - 16:22

Le soleil aride frappait sur le territoire du Feu, comme à son habitude en période d'été, ne laissant que très peu de points d'eau non asséché, mais suffisant pour la plus part du pays. Il n'y a pas très longtemps de ça, qu'un système de conservation des eaux, par des jutsu et des techniques de l'art ninja permettes à l'ancien pays de la terre de Feu, de suffire à sa population en eau. Depuis la destruction de ce pays, les problèmes de ce type ne sont plus importants, car seul les villages ninja avait survécu, et les quelques personnes qui n'étaient pas mortes par le souffle de l'arme mystérieuse, étaient venu se cacher dans le village de la feuille morte, où ils s'avaient qu'ils trouveraient des survivants, pour les aider et régir un nouveau système politique sur le territoire. Cette tache avait été confié à un ninja dont la capacité de réflection et d'analyse surpassait celle des plus forts ninja du mon de Yuukan, comme sa flemmardise au passage.

Mais reparlons des vrai aventures de notre jeune Hokage, ou plutôt des problèmes qui devenaient de plus en plus nombreux pour arriver à remettre sur pied son ancien village, qui irradiait le pays dans lequel il était considéré comme la plus grande puissance militaire, jusqu'à ce jour. Se trouvant dans son bureau, travaillant comme jamais au par avant.... Non sérieusement, une pancarte se trouvait sur la porte de son bureau de ne pas le déranger étant en plein travail délicat et secret, même pour les choses les plus graves, pendant que celui-ci, dormait dans son siège tourné dans le sens contraire à la porte. Sa flemmardise prenait toujours le pouvoir sur lui, regardant le village de son enfance en reconstruction, qui allait assez vite voyant les conditions dans les quels les ouvriers travaillaient : la poussière volait dans tout les sens, les rayons du soleil et sa chaleur n'étaient pas là pour arranger la situation. La vitre de son bureau avait était réparé et le jeune ninja pouvait maintenant voir tranquillement sans besoin de se déplacer pour ne pas avoir des fentes ou des rayures gêner sa vue. Les ouvriers travaillant sur la remise à neuf des statuts des Hokage, devaient le plus souffrir de la chaleur, ne trouvant aucun coin d'ombre sur la face la plus ensoleillé du village, rendant leur travail plus long à exécuter. La statut du cinquième et sixième Hokage, c'est à dire notre jeune Shikamaru, se trouvaient les plus atteintes car encore jeune et donc pas encore terminé comme il fallait avec des protections, avaient le plus était endommagé...

Alors que les rêves de Shikamaru se trouvaient apaisant pour le Nara, un homme entra dans la pièce sans taper à la porte, sous un nuage de fumée sans un bruit et encore plus fort sans ouvrir la porte. Il s'agissait d'un AMBU attaché à la section de garde rapproché du Rôkudaine, depuis l'arrivée à ce titre du ninja, et de ce fait, il le connaissait plus que bien, et même avait créé presque une amitié avec le ninja, quelques chose de très rare pour un ninja ayant été éduqué par les principes de suppression des sentiments, pour protéger son village au coût de la mort de compagnon de mission. Avant de commencer à parler, le ninja se racla la gorge pour marquer sa présence, mais cela ne réveilla en aucun cas le grand dormeur :

"Cher Hokage, je m'excuse de cette intrusion sans permission mais je de très mauvaise nouvelle, qui mettent le village de la feuille en très grand danger. La surveillance des terres qui sont encore sous notre contrôle et qui entour notre village, un compte rendu vient d'arriver nous signant qu'un individu à la peau blanchatre et percé sur tout son corps de tiges noir telle des piercings. Il se dirigerait vers notre village selon les rapports, la date d'envoi et les différents lieux parcouru par le ninja, et sans trop m'avancer je crois bien qu'il s'agît de Pein, le ninja qui avait causé tant de souffrance à votre village. Que devons nous faire, je donne l'ordre de le ramener et de l'interroger à mes hommes ?", lui dit le ninja, un pied à terre et la tête vers le sol jusqu'à poser sa question, et son poings se referma après avoir évoqué ce souvenir si douloureux.

Il attendit un moment avant de se lever et d'aller voir vers le siège du Rôkudaine, pensant que selui-ci cherchait un plan ou une solution pour mettre le moins possible de gens en danger en face d'un adversaire si puissant. Mais cette lueur d'espoir fut vite arrêté, quand il vit tranquillement dans le siège où résidait le ninja le plus stratégique et intelligent de tout l'ancien pays du Feu sans doute, dormir comme si de rien était, et comprenant que le ninja du clan Nara n'avait pas entendu un traître mot de ce que le ninja venait de lui dire. Il ne tenait plus de voir si peu d'insouciance dans une situation telle que celle-ci et composa une série de signes, puis soudain le sol se mit à tremblé, mais seulement dans le bureau du Hokage, comme pour le réveillé, et la ruse fonctionna. Il reprit tout doucement ses esprit comme après un sieste que l'on venait de lui demander d'arrêter, et regarda et constata du même coup d'œil que son garde du corps se trouvait devant lui assez alerté. Il lui expliqua la situation avec le même calme que la première fois, puis attendit encore un fois la réponse de son maître, mais avec la certitude que celui-ci avait entendu cette fois :

"Je vois, ce n'est pas un problème comme les autres, mais nos informations ne nous signale pas d'autres personnes, et les renseignement son arrivé ce qui prouve que cette vois il ne se cache même pas. Soit il a en tête un plan bien défini ou il se moque de nous, et profite de la situation de la destruction de notre village et de sa force militaire pour en finir avec nous." puis le jeune Nara s'arrêta se concentra et prit sa pose qu'il n'avait pas perdu depuis qu'il était aspirant ninja, encore à l'académie ninja. Voyant cette posture, où il former avec ses main une sorte de rond avec la pointe de ses doigts, les mains tourné vers le bas, mais à la différence des autres fois, il se trouvait assit cette fois, et non en appuis sur ses jambes. Puis il reprit après quelques secondes de pensé :

"Laissez le venir ici !"*Si il est revenu si peu protéger c'est qu'il à un plan en tête, mais comment faire, il n'existe qu'une solution... Je me charge de ce cas, bien que flemmard, il faut que j'accepte ce titre de Kage et doit protégé ce village qu'Asuma-sensei à donner sa vie pour ça !*
"Mais vous rendez vous compte de la puissance de ce ninja, rien n'est mieux pour lui que de le laisser venir. Je pense que l'on devrait lui barré la route par piège ou bien ..."
"Rien de tout cela, je vous demanderai juste de retirer tout les ninja du village, pour le mettre en confiance et analysé pourquoi ce combattant est venu jusqu'ici. La discutions est terminé...", lui répondit le jeune Nara, avec un ton autoritaire, du moins le plus que l'on pu avec l'attitude qu'es la sienne.

Le ninja disparu par la suite dans un nuage de fumée, après avoir salué la décision de son supérieur et partant pour accomplir les souhaits de son maître, retirer tout les hommes et suivre les directives de la suite des opérations. Comme prévue le ninja ennemi entra dans le village sans le moindre problème se baladant dans celui-ci, comme à la découverte d'un nouveau cadre de vie, mais le plan était lancé et rien ne pouvait permettre à un ninja faisant partit de l'Akatski de se trouver sur le territoire qui représentait l'ancienne puissant du pays du Feu. Dans sa démarche, le jeune Nara, comprit qu'il n'était pas la pour tout détruire, car il aurait pu déjà le faire de puis bien longtemps avec ses nombreux pouvoir, mais le fait qu'il n'y ai qu'un seul corps surprit le ninja de Konoha no Sato. Seul son objectif de le maîtriser et par la suite de l'interroger se trouvait dans son esprit, tout en gardant les pieds sur terre et ne pas être guider par une soif de haine ou de douleur, en pensant, que c'est cette organisation qui avait mit fin aux jours de son sensei. Après quelques minutes d'exploration, le ninja vins enfin entrer dans le bâtiment, et de se geste, il n'a pas fallu plus d'une seconde à Shikamaru pour comprendre que la cible de se ninja guidé par des idéologies de souffrance et irrationnel...

Le jeune Nara était sortit de son fauteuil, la veste me Hokage sur les épaule, l'emblème de son clan dans le dos avec le symbole des cerfs, pour se diriger vers la porte tout en étant à une distance raisonnable en précaution de l'attaque de Pein. Il entendait le membre de l'Akatsuki monter dans les escaliers et marcher dans le couloir qui mené à son bureau, tout cela sans un brin de panique, il connaissait la situation et son plan ne pouvait fahir dans un moment aussi grave. Une chose grotesque arrive, et donna un léger sourire au jeune Rôkudaine qui occupé ce poste depuis peu : le combattant avait tapé à la porte comme s'il s'agissait d'un ninja du village qui venait consulté le Hokage ou lui demander un mission si simplement. Avec une vitesse surnaturelle, Shikamaru se baissa, un genoux à terre tout en composant des signes des deux mains. Dans le couloir une vingtaine de parchemin explosif se fixa comme par magie aux jambes de l'intrus, et l'ombre du Nara s'étira, sortit du plan du sol pour prendre forme en pique et partir à une vitesse sur le ninja, traversant la porte et transperçant les membres supérieurs et inférieurs, l'empêchant de tout mouvements et le gêner dans l'utilisation de jutsu :

"Technique du clan Nara :
Kagenui no jutsu !"

Par la suite la porte se brisa, des nombreux coups reçu et se bissant ne suivant ls perforation dans celle-ci, du à la technique du jeune ninja. Les pieds transpercé et privé de tout mouvement, si non les parchemins explosif sur sa jambes s'activeront, les bras bloqué par le justu du clan Nara jusqu'aux épaules, le laissait aucune possibilité de fuir ou de combattre à l'imprudent ninja. Dans le même mouvement, Shikamaru avança est une trouve de trois ninja du grade d'AMBU apparu, pour sa protection et armé d'un kunai à la main, prêt à mourir pour leur chef :

"Pourquoi es tu revenu ici ? Ou son t'es autre corps ? Répond moi rapidement si tu ne veux pas en plus revoir le ciel !"

Le ton de notre ninja, commençait à monter, voyant devant lui comme le tueur de son maitre, bien que celui-ci le le soit pas, la rage commençait à faire son apparition. Une main viens se poser sur son épaule, il s'agissait de son père qui venait d'arriver pour contenir le jeune Nara. Se trouvant devant 5 ninja du village caché de la feuille il ne pouvait rien faire sans ses autre corps, devant répondre au question par la méthode douce qui s'ouvrait à lui, ou partir en salle de torture et craquer dans la souffrance, car de toute manière les informations seront toujours collecté....


Spoiler:
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shikamaru, le Rokudaime !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Shikamaru, le Rokudaime !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'héritage du Rokudaime Hokage (Naruto Uzumaki)
» Présentation de Shikamaru Nara
» Shikamaru Nara | Terminée
» Le Sable et la Feuille, la suite d'une histoire [Gaara & Temari & Oda Kuranosuke & Shikamaru]
» Je te ferai parler. Par tous les moyens.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto no Yarinaosu :: :: Villages ninja cachés :: Konoha no Sato :: Bureau du Hokage-
Sauter vers: